Version de

Pour le principe …
… est-ce que les maths, ça vaut le détour ?
L’idée dominante ne serait-elle pas  plutôt d’aller droit au but, sans détour,  sans  escale, sans chemin des écoliers,  et sans y aller par quatre chemins ?

Ne serait-il pas plus rentable d’être préparer à affronter la vraie vie avec le nécessaire, juste le nécessaire ? Savoir lire et compter et connaître la vie d’entreprise voilà les clefs du monde moderne, non ?
À quoi bon les maths, cette affaire de spécialistes, d’intellos sans humour et de psycho-rigides tous plus préoccupés de rigueur que d’humanité ?

Poussé par la pression sociale, ou par la curiosité, on peut imaginer une visite de courtoisie ; préférons le détour au contournement, délaissons, un moment, les préjugés et choisissons de desceller  ce que les maths révèlent.
Formons le vœux de dessiner une silhouette aux contours attrayant.

Ajoutons un peu d’adresse dans l’espoir de voir les maths se réfléchir

dédaleanglecirconvolutionlabyrinthecrochetcoinzigzagsinuosité
subterfugepériphrasebiaiscirconlocutionlouvoiementmaniganceruseambagesméandre

On n’y fera qu’un petit tour, une visite de courtoisie.

Math et rhétorique
Page Précédente
Initial ment ?
Page Suivante